19/02/2010

La CMC ... par Christian Delmarche

 
Cliquer sur la photo pour agrandir

Outre des photos,je viens de retrouver quelque chose que j'avais lu dans la DH en 2002 sur la CMC/MHK
 
           
          Celle-ci faisait partie intégrale de la vie du militaire et du milicien et cet article pourrait solliciter la mémoire des  uns et des autres pour de nouvelles anecdotes ......


Christian DELMARCHE



 

                                                 

 CMC, cantine militaire centrale, trois lettres magiques qui rendaient la vie moins chère, l'un des grands attraits des FBA. 

Dans la plupart des garnisons, ces magasins de la taille d'un petit supermarché réservés aux seuls militaires et à leurs familles proposaient des produits hors taxe que certains revendaient (plus cher) en Belgique. C'était interdit mais...

Aujourd'hui pensionné, ce gendarme se souvient du `bon vieux temps´ où ils étaient 170 à traquer les militaires fraudeurs sans distinction de grades. ´Avec les rouleaux de caisses, c'était très simple de repérer ceux qui exagéraient en alcools, en café, tabac, cigarettes et télés. Même un général s'est fait coincer ainsi. 

Un des records, c'est ce sous-off qui avait fraudé 900.000 F d'époque de Pastis 51 en un an avant de se faire prendre. Au poste frontière de Lichentbusch, nous en coincions en moyenne un ou deux à l'heure. Un grand classique, c'était les permissionnaires du vendredi après-midi qui pensaient échapper par les petites routes à travers champs du côté de La Calamine. 

Un gros coup, c'est ce car qui ramenait une compagnie para de Bergen-Höhne. Ils rentraient tous avec des alcools, du tabac et de la hi-fi détaxés provenant d'une CMC anglaise: ils n'avaient jamais pensé que nous oserions contrôler des paras! Les cachettes, c'était souvent les mêmes: les sièges rabattables des Jeeps, les pneus dégonflés, les canons de char que l'on bourrait de café hors taxe et même les hélicos de Butzweilerhof, disait-on à l'époque´ 
 
© La Dernière Heure 2002 

 


Voilà le genre de véhicule que l'on pouvait acheter via la CMC chez les Américains .( un dollars préférentiel et free taxe )
Souvent la taille ou le coût  du véhicule était inversement proportionnel au grade!
Autant en rire ..........rétrospectivement.

Christian DELMARCHE